AccueilPortailPassionBasketFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Michael Jordan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Iron
Sophomore
Sophomore
avatar

Nombre de messages : 179
Age : 105
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Michael Jordan   Lun 26 Fév - 20:52

Michael Jordan

Surnom : His Airness
Né le 17-02-1963
Taille : 1,98m
Poids : 98kg
Université : North Carolina
Poste : arrière
Draft : 3ème choix de Chicago en 1984


Michael Jordan, Air, His airness.... Une encyclopédie ne suffirait pas pour écrire son palmarès...

6 fois champion nba avec 6 titres de MVP des finales
5 fois MVP de la saison régulière
10 fois dans la première équipe de la ligue
1 fois dans la seconde équipe
Meilleur défenseur de l’année 1988
9 fois dans la première équipe défensive
Rookie de l’année 1985
14 fois all star avec trois titres de MVP
Double médaillé d’or olympique à Los Angeles et Barcelone
10 fois meilleur marqueur de la ligue
Premier joueur à avoir fait un triple-double lors d’un all star game
Premier joueur à scorer plus de 40 points alors qu’il avait dépassé les 40 ans
Plus vieux joueur à être en tête de la ligue en tant que meilleur marqueur
Etc...
Portrait

Petite présentation succincte du meilleur joueur de tous les temps….

Club successifs :
Chicago : 1984 – 1993
Chicago : 1995 – 1998
Washington : 2001 – 2003



Michael commença sa carrière en étant recalé aux sélections de son lycée… De ce fait, il travailla plus son basket et grandit (ça aide) de plus de 10 centimètres tant et si bien que la saison suivante, le coach de Laney ne pût que le sélectionner… Considéré, déjà, comme l’un des meilleurs, les plus grandes universités lui faisaient un pont d’or. Il choisit North Carolina du mythique coach Dean Smith… A ses côtés on retrouvera des joueurs qui ont eux aussi marqué la nba, Sam Perkins ou James Worthy par exemple…

En 1982, éclore le maître… Finale NCAA L’université adverse de cette finale du final four est Georgetown mené par un grand pivot nommé Patrick Ewing… Le match est serré… les Hoyas mènent 62 à 61 balle à N.C… La suite a été vu et revu des milliers de fois à la télé… Jordan shoote, score et les Tar Heels remportent leur premier titre universitaire 63 à 62…

Après 3 années de fac’, Michael décide de s’inscrire à la draft. Il est choisi en 3ème position par les Bulls et Jerry Krause après Hakeem Olajuwon (Houston) et Sam Bowie (Portland).

Les Bulls à cette époque ont une équipe de loosers qui ne se qualifie pas pour les play offs…
Tout cela va changer… M.J. arrive en ville… Le désormais célèbre n° 23 joue 38 minutes par match, est dans le 5 de départ de Chicago et score… 28.2 points par match prend 5.9 rebonds et distribue 6.5 passes mais aussi 2.39 interceptions… Les gens autour de la nba ne remarque que sa façon de scorer oubliant totalement qu’il défend déjà très bien…

La seconde saison de Michael sous l’uniforme des Bulls est un calvaire, il se blesse gravement au pied dès le début de saison et manque 64 matchs… Néanmoins, cette année là il battra le record de points marqués sur un match de play offs (détenus jusqu’à ce jour par Elgin Baylor) en scorant 63 points au Boston Garden face au futur champion. Larry Bird dira aux journalistes après le match : « Jordan ? Il n’était pas là aujourd’hui, c’était Dieu déguisé en Michael Jordan ! » Sacrée affirmation de la part du triple MVP de la ligue en titre…

Jordan, alors, commence son irrésistible ascension… En 1986-87 il devient pour la première fois meilleur marqueur nba avec une moyenne de 37.1 points… En 88, second titre mais surtout un titre de meilleur défenseur… En 89… Troisième titre… Quatrième en 1990… Mais tout cela importe peu la nouvelle star des parquets… Ce qu’il veut, c’est une bague et après avoir chuté face à Boston en 86 puis en 87… Ce sont les Pisons de Detroit et les « Jordan Rules » qui se mettent en travers de son chemin… Trois années de suite Detroit ira en finale nba en sortant Chicago… A noter au passage, qu’en ’89 lors du premier tour, match 5, Cleveland et Chicago sont à égalité 2-2 et que celui qui gagne le math 5 au Richmond Coliseum de Cleveland gagne la série… Chicago est mené d’un point, il reste à peine 3 secondes, Craig Ehlo défend dur sur M.J. mais Sellers le trouve, il démarre tête de raquette, s’arrête, shoote, score… Ce shoot là est devenu « The Shot »…

1991 : Jordan a compris comment gagner un titre, les dures épreuves imposées par Detroit l’ont mûri… Un nouveau coach est arrivé la saison passée… Phil Jackson… Un ami aussi en 87… Scottie Pippen…. Jordan a tout compris… Il gagne encore, devient encore le meilleur marqueur de la ligue et quand les play offs arrivent… Il est enfin prêt… Finale de conférence, Game 4… Le buzzer retentit, Chicago a battu Detroit après 3 années de frustration… 4-0 Un sweep inattendu et inespéré pour les fans de la windy city… Prochain adversaire… L.A. et le show time de Magic Johnson… Chicago impressionné bafouille son basket lors du match 1 et le perd… Mais les Lakers ne gagne qu’une rencontre et perde deux joueurs majeurs James Worthy et Byron Scott… Le match 2 commence donc avec des Lakers diminués par l’absence de ses deux titulaires… Chicago gagne et vas ensuite gagner 3 matchs au forum d’Inglewood pour remporter enfin son premier titre… Jordan aura attendu 7 ans pour tenir dans ses bras le Larry O’Brien trophy… Magic a dit : « J’en parlais avec Larry (Bird NDLA), je lui disais un jour Michael nous prendra le titre… et puis voilà il est venu me l ‘arracher chez moi sans me demander la permission ! »

Les Champions en titre attaque la saison suivante sur les chapeaux de roue, Jordan gagne encore et toujours, personne ne semble en mesure d’arrêter la machine à victoire… Pas plus Portland en finale mais ceux ci ont causé bien des frayeurs à Phil Jackson et consorts… L’équipe de Rick Adelman est athlétique : Jerome Kersey, Kevin Duckworth, Terry Porter, Danny Ainge et surtout Clyde Drexler. Ils jouent leur seconde finale en 3 ans après avoir perdu celle de 1990 face aux Pistons. Game 1 Chicago facile gagne +33 points au tableau d’affichage… Match 2, surprise Portland gagne à Chicago… Les Bulls la bave aux lèvres gagne le match 3 dans l’Oregon avant de s’incliner au 4 et de remporter le 5… Match 6, tendu… Les Blazers ont l’avantage avant d’attaquer le quatrième quart temps… +17… Jackson tente le pari le plus improbable qui soit et sort tous ces titulaires sauf Pippen. Il fait jouer les autres, ces remplaçants, Craig Hodges, Bobby Handsen, Scott Williams et Stacey King … Et ça marche… En 6 minutes, Chicago n’est plus mené que d’un point, Jordan revient alors en jeu après avoir joué les cheerleaders sur le banc et remporte son second titre…

1993 : La nba change, Barkley est arrivé en Arizona et fracasse tout sur son passage… Chicago continue de dominer l’est et logiquement après de nouvelles récompenses pour M.J. et son ami Barkley, les deux hommes se retrouvent face à face en finale nba… Celle ci commence avec l’avantage du terrain pour Phoenix mais peu importe cet avantage se disent les Bulls… Deux victoires à l’extérieur plus tard, ils reviennent dans leur vieux Chicago Stadium avec un avantage de 2-0 et trois matchs à domicile… Le match trois est serré, triple prolongation Dan Majerle est en feu 5 tirs à trois points dont un du centre ville et un avec une faute de Jordan le tout au buzzer… Chicago est fatigué et Jordan maladroit… Chicago perd… Paul Westphal a mis Kevin Johnson sur Jordan, celui ci a très bien défendu sur sa majesté au cours de ce match… Il dira à la fin « Je ne veux surtout pas défendre sur Michael lors du match 4, il a une revanche à prendre… » Et en effet… M.J. arrive, il veut scorer… scorer beaucoup 48 minutes plus tard et 55 points pour le dieu du basket, Chicago mène 3-1…

Le match 5 est toujours aussi serré, toujours enclins à basculer dans un sens comme dans l’autre… Les Bulls prévoyaient de faire la fête mais Barkley ne veut pas et veut rentrer chez lui à Phoenix… Il fait gagner son équipe et tout le monde revient en Arizona… Match 6… Sans doute l’un des plus grands matchs de tous les temps… Barkley et Jordan se livrent dans une lutte sans merci… Il ne reste que quelques secondes à l’horloge… Jordan est surveillé de très près suite à ce temps mort de Phil Jackson… Phoenix mène 98-96… Ballon à Pippen qui pénètre, donne le ballon à Horace Grant qui, dans un éclair de génie décale John Paxson, le robot ne rate pas sa cible et les Bulls remportent leur troisième titre en trois ans…

Eté 93… Une nouvelle stoppe les programmes de toutes les chaînes d’info américaine… On a retrouvé le père de Michael Jordan mort sur une autoroute de Caroline du Nord… Cette nouvelle déclenchera le retrait de M.J. de la nba et son essai au baseball où il finit par connaître une certaine réussite… Puis un matin, le téléphone de B.J. Armstrong sonne… M.J. lui propose un petit déjeuner entre amis avant l’entraînement des Bulls… Le petit déjeuner se transforme en séance de shoots puis en concours de shoots puis en un contre un… La rumeur enfle… Jordan s’entraîne avec les Bulls et finit par revenir au Market Square Garden d’Indianapolis en mars 1995 avec le numéro 45…Et peu après signe son retour au Madison Square Garden par un tir au buzzer dont seul M.J. a le secret… Chicago a bien changé en 18 mois, Exit les Armstrong, Hodges et autres Paxson, Bienvenue au Steve Kerr, Luc Longley etc… Play-offs 95 et les Magic d’Orlando, une bande de gamins emmenés par Penny Hardaway et Shaquille O’Neal… Match 1 en Floride… Reste une vingtaine de secondes, Chicago mène de peu, balle à Jordan… Nick Anderson lui prend le ballon et Grant score à l’opposé… Deuxième chance pour M.J…. Qui rate sa passe à Pippen… Jordan perd confiance… Chicago perd la série… et Orlando se fera exploser 4-0 en finale par Houston.

Arrive la saison 1996, Jordan a passé l’été à bosser à Los Angeles avec des amis, Reggie Miller, Larry Johnson, Pip, O’Neal, Grant Hill etc… tout en tournant Space jam… Chicago a été chercher le turbulent Dennis Rodman à San Antonio contre Will Perdue…

Début de saison en fanfare pour les Bulls 17 victoires 0 défaites… 72 victoires 10 défaites à la fin de la saison régulière… 1er de la ligue, de nouveau meilleur marqueur et meilleur joueur, la nouvelle facette de Chicago séduit !!! 3 joueurs dans la première équipe défensive (Jordan, Pippen, Roman), Deux dans la première équipe nba (Jordan & Pippen), coach de l’année (jackson), 6ème homme de l’année (Kukoc) etc… les récompenses pleuvent mais ils ne veulent qu’une seule chose… Le titre… Enfin, les play-offs sont un amusement pour le maître… Washington, Miami et…. Orlando… La revanche de 1995… Shaq se fait écraser 4-0 par un M.J. survolté et qui qualifie les Bulls pour une nouvelle finale face aux Sonics de Seattle…

Cette finale n’aura d’importance que le résultat… Payton et Kemp auront beau tout faire tout tenter avec McMillan, Schrempf ou Hawkins, Chicago est trop fort et gagne la série 4-2 au Chicago Stadium le jour de la fête des pères….

La saison 1997 commence comme la précédente par 17 victoires avant que les Jazz ne stoppe la série le 23 novembre au Delta Center… Chicago finit avec le second meilleur bilan de tous les temps 69-13.. Les play offs encore, les luttes acharnées de ces fins de saison qu’on aime tant que M.J. aime tant… Atlanta, N.Y., Miami sont déjà passés à la trappe… Utah se dresse… Les Jazz du MVP de la saison Karl Malone… Il cherche un titre avec Stockton depuis des siècles maintenant… Jerry Sloan revient à chicago, son maillot est au plafond du United Center… Le gosse de Chicago est en face cette fois… Match 1… Un dimanche de Juin… Le facteur ne livre pas le dimanche dira Pippen lors du 4ème quart temps… et de fait Malon rate deux lancers francs avant que Jordan au buzzer ne se joue de Russel et administre le premier clou du cercueil des Jazz… Chicago gagnera la série 4-2 une fois de plus avec un match 6 au couteau qui ne se terminera jamais (le tableau affichant 0.6 de temps restant après le dunk de Kukoc et l’envahissement du terrain par les fans de la windy city…)

Arrive 1998, on prend les mêmes et on recommence… 67-15 à la fin… et de nouveau la finale nba… de nouveau les Jazz, un premier match étourdissant où Utah gagne en prolongation avec un super Stockton (24 points dont 9 en OT), le match 2 appartient aux Bulls qui se réveillent, attaquent le cercle à l’image de Pippen qui smashe sur Malone, provoquent les fautes et défendent mieux ! Le match 3 est un récital… 96-54 score finale, plus petit score de l’histoire des finales, un e défense de fer, un écart incroyable à ce niveau de compétition, Chicago mène 2-1… puis 2-2, 3-2 au terme d’un 5ème match épique… Arrive le 6ème match au Delta Center… Dur, très dur… Pippen se blesse au dos sur un contre où il colle le double pas de Stockton sur la planche… Pippen reviendra mais amoindri, il ne peut ni courir ni se baisser, il n’est que l’ombre de lui-même et M.J. redevient… Dieu… Il reste 43 secondes à jouer dans ce match 6 les Bulls ont 3 points de retard… Temps mort… Balle à Jordan qui coure, pénètre et dépose le ballon sur la tête d’Ostertag… Temps mort de Jerry Sloan… Balle à Stockton, Hornacek coupe la raquette, Jordan reste en aide sur Malone et lui prend le ballon… Jordan patient Bryon Russell est en face, d’un moment à l’autre, tout va se jouer… Ou pour un match 7 ou pour un 6ème titre pour Chicago… Jordan part sur sa droite Russell suit, jordan met les freins, Russell est à terre et ne peut rien faire… Jordan score… Jordan gagne… Ce sera son dernier titre avant sa seconde retraite… et avant l’explosion de la machine à gagner Chicago…

31 Octobre 2001, Madison Square Garden, la planète basket est en ébullition… Jordan revient mais en à Washington cette fois… Son compère de golf, Mario Lemieux qui vient de revenir en NHL l’a convaincu… Jordan est de retour pour deux saisons… Malheureusement, il ne parviendra pas à qualifier les Wizards pour les play offs mais réalisera tout de même deux très bonnes saisons pour un joueur de 39 et 40 ans… Pour preuve, ce shoot au buzzer qui terrassa les Knicks le 9 décembre 2001…. Ces 43 points face aux Nets en mars 2003… Ce shoot à 4 secondes de la fin du all star game 2003 sur Shawn Marion… etc… Le N°23 est depuis parti le 14 Avril 2003 sur une dernière défaite face aux Sixers d’Iverson…. Ne nous laissant plus que des souvenirs de sa brillante carrière….

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.basketfever.com
Crunk Ya Bo$$
Rookie
Rookie
avatar

Nombre de messages : 10
Age : 29
Date d'inscription : 27/02/2007

MessageSujet: Re: Michael Jordan   Mar 27 Fév - 22:40

Le plus grand joueur de tous les temps à coup sur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iron
Sophomore
Sophomore
avatar

Nombre de messages : 179
Age : 105
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Michael Jordan   Mar 27 Fév - 23:27

Crunk Ya Bo$$ a écrit:
Le plus grand joueur de tous les temps à coup sur.

A égalité avec Bird Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.basketfever.com
Herzeleid
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1062
Age : 31
Localisation : Ostwald
Emploi : Etudiant
Date d'inscription : 08/08/2006

MessageSujet: Re: Michael Jordan   Mer 28 Fév - 2:52

Depuis hier soir, je me demande si Bird n'est pas le joueur le plus sous-coté de l'histoire de ce sport.
Il avait tout pour lui, et quand je dis tout, c'est tout.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passionbasket.free.fr
Ben59
Holder Player
Holder Player
avatar

Nombre de messages : 809
Age : 32
Localisation : Lille
Emploi : étudiant
Loisirs : sports US
Date d'inscription : 15/08/2006

MessageSujet: Re: Michael Jordan   Mer 28 Fév - 3:22

Il a même réussi à emmener Indiana State en finale NCAA Shocked Bon il a pas gagné au contraire de Jordan mais il était pas entouré de la même manière non plus.
Je sais pas si on peut dire qu'il était sous-coté car il a quand même était reconnu à sa juste valeur avec plusieurs titres de MVP et de MVP des Finals.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Herzeleid
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1062
Age : 31
Localisation : Ostwald
Emploi : Etudiant
Date d'inscription : 08/08/2006

MessageSujet: Re: Michael Jordan   Mer 28 Fév - 4:12

Par sous-côté, j'entend médiatiquement. Ici, Bird, tu le connais peut-etre pour les Celtics, pour la Dream Team ou la qualité de son shoot à 3 points. Mais putain quelle carrière il a fait !
Il n'a peut-etre pas les 6 bagues de Jordan mais ça ne l'empeche pas d'avoir un sacré palmarès collectif ET individuel.
Puis au niveau éthique de travail, c'est un modele, et ce, dès sa plus tendre enfance.
Enfin, quelle grande gueule Very Happy Ca manque ça aussi Crying or Very sad

Comme dit, j'ai fait une cure de Bird hier soir et j'ai appris un paquet d'anecdotes à son sujet qui m'ont fait apprécier encore d'avantage le joueur et l'homme.
Par contre le GM c'est pas gagné Laughing

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passionbasket.free.fr
Iron
Sophomore
Sophomore
avatar

Nombre de messages : 179
Age : 105
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 02/09/2006

MessageSujet: Re: Michael Jordan   Mer 28 Fév - 12:00

Herzeleid a écrit:
Comme dit, j'ai fait une cure de Bird hier soir et j'ai appris un paquet d'anecdotes à son sujet qui m'ont fait apprécier encore d'avantage le joueur et l'homme.

Je me demande où t'as pu trouver ça Rolling Eyes
On pourrait en débattre longtemps de Bird, croyez moi Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.basketfever.com
Herzeleid
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1062
Age : 31
Localisation : Ostwald
Emploi : Etudiant
Date d'inscription : 08/08/2006

MessageSujet: Re: Michael Jordan   Mer 28 Fév - 13:24

Là où tu m'as envoyé avant-hier soir, mais chuuuut study

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://passionbasket.free.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Michael Jordan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Michael Jordan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Création d'une nouvelle bannière
» Le GUIDE MONDIAL des VIDEOS de BASKETBALL
» Combien gagne...?
» [AMA] Saison 2014
» Voici Le Fantome De Michael Jackson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AmericanSports :: > Basketball World :: Vintage-
Sauter vers: